Inégalités femmes-hommes - banner

Inégalités femmes-hommes

Le Service Egalité des Chances et des Genres mène des actions, pour combattre ces problématiques, en menant des campagnes de prévention et de sensibilisation sur diverses thématiques telles que les stéréotypes de genre, la masculinité hégémonique, le harcèlement et les actes sexistes dans l’espace public, les agressions sexuelles, les violences intrafamiliales et conjugales...

Ces actions doivent être menées car en dépit des diverses lois établies afin de lutter contre les inégalités entre les Femmes, les minorités de genre et les Hommes, il subsiste encore de nombreuses discriminations et violences (allant jusqu’au féminicide) à l’égard des femmes, tant dans l’espace public que les espaces privés.

Nous travaillons à prendre en compte l’intersectionnalité dans toutes nos actions et politiques, afin que la pluralité et le vécu des femmes soient pris en compte. A ce titre, nous entendons par femme(s) toute personne identifiée femme et/ou qui se reconnaît dans cette appellation. Cela comprend les femmes cisgenres et transgenres, les personnes intersexes, inter et non-binaires.

Enfin, le Service s'est engagé dans une stratégie de gendermainstreaming (une approche intégrée de l’égalité de genre) et du genderbudgeting (un budget sensible au genre). 

Numéros d'aide et d'urgence

Quelques numéros et liens utiles en cas de discrimination sexiste, d’agression sexuelle, de violence intrafamiliale ou/et conjugale : 

  • Police :  101
  • Pompiers et ambulance :  112
  • Police d’Uccle :  02/5.639.639
  • Service policier d’assistance aux victimes :  02/5.639.610 ou 612
  • Planning Familial d’Uccle :  02/376.10.00
  • Assistants sociaux :  02/348.68.24 (Commune) - 02/370.75.11 (CPAS)
  • Aide psychologique :  02/377.98.83 (urgences : 0491/17.65.22)
  • Écoute violences conjugales :  0800/30.0.30 -  www.ecouteviolencesconjugales.be
  • SOS Viol :  0800/98.100
  • Centre de Prise en charge des Violences Sexuelles :  02/535.45.42
  • Centre de Prévention des Violences Conjugales et Familiales :  02/539.27.44 -  info@cpvcf.org
  • Soutien aux femmes migrantes confrontées aux violences de genre :  www.we-access.eu
  • Télé-accueil :  107
  • Idées suicidaires :  0800/32.123

Haut de la page

Gendermainstreaming et Genderbudgeting

La Commune a adopté en 2019 la stratégie du gendermainstreaming (une approche intégrée de l’égalité de genre) et du genderbudgeting (un budget sensible au genre) afin d’œuvrer structurellement pour l’égalité entre les Femmes, les minorités de genre et les hommes. C’est le Service de l’Egalité des Chances et des Genres qui coordonne la mise en place du gendermainstreaming et du genderbudgeting. Nous effectuons également une mission de soutien et de conseil en la matière aux autres services communaux.

Le gendermainstreaming

Lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, organisée par les Nations-Unies, à Pékin en 1995, le Gendermainstreaming a été défini comme étant : «la (ré)organisation, l’amélioration, l’évolution et l’évaluation des processus de prise de décision, aux fins d’incorporer la perspective de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines et à tous les niveaux, par les acteurs généralement impliqués dans la mise en place des politiques».

Depuis lors, cette stratégie est considérée comme étant la plus à même pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes. En effet, elle est appliquée dans les stratégies de politiques de lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes dans de nombreuses Institutions européennes, au sein du Gouvernement Fédérale depuis 2007 et dans d’autres communes bruxelloises. 

Cette stratégie consiste à déployer des moyens afin d’intégrer l’égalité des genres dans l’organisation des administrations communales (stratégies, visions et missions) et dans tous ses processus politiques (budgets, procédures...). Elle a également pour finalité de concrétiser les engagements pris en faveur de l’égalité des femmes et des hommes, par la Commune.

Soulignons que le gendermainstreaming n’a pas pour finalité de favoriser les femmes au détriment des hommes, mais de renforcer l’égalité entre les deux. 

Le genderbudgeting

La budgétisation sensible au genre (genderbudgeting) est un outil utilisé dans le cadre de la stratégie du gendermainstreaming. Il a pour objectif d’évaluer le budget communal en analysant les dépenses budgétaires avec des lunettes de genre, afin de déterminer l’impact qu’elles peuvent avoir sur les hommes et les femmes. 

Par exemple : lors du réaménagement des espaces verts et des voiries, la commune peut faire le choix d’organiser une marche exploratoire pour sonder le sentiment d’insécurité des femmes et réorganiser l’espace de sorte à le limiter.

Haut de la page

Que signifie être ou s’identifier à un homme aujourd’hui ?

Dans le cadre de nos politiques de lutte contre les inégalités femmes-hommes, le service Egalité des Chances et des Genres a élaboré une brochure qui tend à lutter contre celles-ci, en traitant la question des masculinités.

Cette brochure vous invite à réfléchir à ce que cela signifie être un homme, parce qu’il y a certainement diverses façons de l’être.

Elle a été élaborée en deux versions, l’une pour les enfants :   « Et si les princes aimaient les robes et les princesses la boxe ? » et l’autre pour les adultes :   « Un vrai homme, ça quoi, en fait ? ».

Si vous avez des éventuelles questions, si vous désirez en savoir davantage, ou vous désirez vous procurez des brochures en version papier, vous pouvez contacter à  egalitecg@uccle.brussels ou au   02/605.22.83 (Madame Makumbu).

Egalité des Chances et des Genres

Adresse
Rue de Stalle 77
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h00 à 16h30

Téléphone
02/605.22.83

Courriel
egalitecg@uccle.brussels